Quelle(s) technique(s) pour garantir qu’un répondant à une étude ne réponde pas 2 fois ?

Cet article fait suite notamment à ce qui s’est produit le week end dernier lors du référendum ouvert organisé par le parti socialiste à travers la France et via Internet. En effet, dès le début de cette consultation, de nombreuses personnes (journalistes ou petits malins) ont montré qu’il était possible de répondre plusieurs fois. En effet rien de plus facile que d’utiliser différentes adresses emails, comme l’a démontré par exemple Baptiste Legrand sur le nouvelobs.com (http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/elections-regionales-2015/20151016.OBS7749/regionales-comment-j-ai-pu-voter-10-fois-au-referendum-du-ps.html).

Avoir des adresses mails différentes, utiliser un proxy afin de modifier à chaque vote son adresse IP…, autant de techniques ne permettant à priori pas de repérer a posteriori ces personnes et donc l’altération des résultats finaux.

Alors la question était de savoir dans un premier temps si cela était prévisible. La réponse est OUI. Dans le cadre d’une consultation ouverte, telle qu’elle a été organisée (mixte internet et terrain physique), aucun moyen d’empêcher une personne de répondre plusieurs fois ne pouvait réellement être imaginé. Lors des primaires socialistes en 2012, seuls des bureaux de vote physiques étaient disponibles avec des listes électorales pour émargement. Ici, rien de cela, et il était tout à fait possible de répondre plusieurs fois dans des bureaux de vote différents (pour ceux qui avaient du temps à perdre en se promenant par exemple dans la capitale), ou sur Internet à partir du site mis en place par le PS en utilisant plusieurs adresses mails différentes, ou faire un combo “physique – électronique” !

Pour le moyen physique, l’encre indélébile reste un des moyens les plus fiables pour éviter les ballades dans différents de vote ! Pour le moyen électronique, un système de cookie auraient pu être mis en place par les techniciens du PS, soit empêchant la reconnexion au site une fois la réalisation d’un premier vote (en posant un cookie sur le PC du votant), soit plus efficace (car moins visible par les répondants, toujours en passant par l’utilisation de cookie), la création et l’enregistrement d’un identifiant unique lors du vote d’une personne. Ceci permettant à posteriori de repérer ceux ayant répondu plusieurs fois par le biais de ce que l’on appelle un unique ID. Cependant, ces techniques ne peuvent en rien contrer l’utilisation de différents devices (PC, tablette ou Smartphone), ou tout simplement le fait de supprimer ses cookies de son PC. Mais cela aurait donné un peu plus de mal à certaines personnes moins averties…

Alors dans tout cela, existe-t-il une technique permettant de garantir une parfaite unicité des retours ? Dans le cadre de consultation laissant la possibilité de voter par différents moyens et ouvert comme ça l’était : aucune. Si le vote était uniquement électronique, et que le parti socialiste ne souhaitait que consulter ses adhérents, l’envoi d’un code d’accès personnel et unique est le seul moyen de garantir qu’une personne ne réponde qu’une seule fois, couplé éventuellement avec un moyen complémentaire pour une authentification plus forte (date de naissance, code SMS…). C’est ce que l’on appelle le système de jetons : une fois celui-ci utilisé, il ne peut être utilisé une seconde fois. C’est ce type de technique que People Vox utilise systématiquement lorsque nous faisons une enquête interne dans les entreprises (climat social, satisfaction interne…) ou des enquêtes clients. Mais pour cela, des listes doivent être préparées en amont pour permettre la traçabilité des connexions faites.

Autres sources :

http://www.20minutes.fr/politique/1711347-20151017-referendum-ps-parti-socialiste-va-porter-plainte-contre-x

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/10/16/25001-20151016ARTFIG00150-le-referendum-du-ps-ou-comment-voter-indefiniment-en-tres-peu-de-temps.php

http://www.lejdd.fr/Politique/Sur-papier-et-sur-Internet-j-ai-vote-six-fois-au-referendum-socialiste-755541



Auteur : Thibault Bordeaux
Fondateur et CEO de la société People Vox depuis février 2011. 12 années d’expérience dans le domaine des études auprès d'entreprises et d'institutions publiques. Spécialiste des questions tournant autour de la méthodologie statistique, de la théorie des sondages et de l’analyse statistique de données, il a développé dans le temps une large d'expertise autour de l'analyse de l'opinion (voix des collaborateurs dans les entreprises, voix des clients...), et gère actuellement le développement de People Vox.

Laisser un commentaire